Avec le soutien du Service Public de Wallonie
Avec le soutien de Natagora

Natagora a pour but de protéger la nature, plus particulièrement en Wallonie et à Bruxelles. Avec un grand objectif : enrayer la dégradation de la biodiversité et reconstituer un bon état général de la nature, en équilibre avec les activités humaines.
Pour cela,
nous avons besoin de votre soutien !

Faites un don !

Devenez membre !

Tritons et salamandre

Triton alpestre (femelle) Photo : Arnaud Laudelout

Triton alpestre

Ce triton est le mieux représenté en Wallonie. On le trouve dans les points d’eaux stagnantes de toutes sortes, des étangs jusqu’aux fossés, mares de jardin, abreuvoirs et ornières forestières. Son ventre est jaune orangé à rouge vif et sans taches. Le dos du mâle est gris-bleuté. En livrée nuptiale, il se pare d’une petite crête jaune avec des tâches noires.

Cliquez ici pour en savoir plus sur le triton alpestre

Triton crêté. Photo : Marc Paquay

Triton crêté

C’est le plus grand et le plus rare de nos tritons.  Le mâle peut ainsi atteindre 18 cm. Son dos est de teinte sombre et son ventre jaune-orangé. En livrée nuptiale, la crête dorsale du mâle est très haute et interrompue au niveau du bassin. Il apprécie beaucoup les grandes mares ensoleillées.

Cliquez ici pour en savoir plus sur le triton crêté.  

Triton palmé. Photo : Eric Walravens

Triton palmé

C’est le plus petit de nos tritons. On le rencontre dans tous les types d’eaux stagnantes, principalement dans les régions boisées. En livrée nuptiale, le mâle a les pattes palmées et l’extrémité de la queue terminée par un petit filament. La femelle est terne, son dos est brunâtre et sa gorge blanc rosée, souvent sans taches.

Cliquez ici pour en savoir plus sur le triton palmé.

Triton ponctué. Photo : Pierre-Yves Lenoir

Triton ponctué

En livrée nuptiale, le mâle se pare d’une crête dorsale lobée se prolongeant sans interruption sur la queue. Le dos et les flancs sont brunâtres avec de nombreuses taches sombres. La femelle montre une coloration brunâtre sur le dos, un ventre orange et une gorge claire généralement parsemés de petites taches sombres. Il est plus fréquent dans les régions agricoles.

Cliquez ici pour en savoir plus sur le triton ponctué.

Salamandre terrestre. Photo : Thierry Kinet

Salamandre terrestre

La Salamandre terrestre fréquente les milieux forestiers où elle pond dans les sources, mares, ornières et petits ruisseaux. On la rencontre régulièrement sur les chemins forestiers. En toute saison, elle est reconnaissable à sa coloration noire et jaune.

Cliquez ici pour en savoir plus sur la salamandre

 

 

Pour découvrir les grenouilles et crapauds, cliquer ici

Pour découvrir le cycle vital des batraciens, cliquer ici